2015

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

manon clouzeau manon clouzeau manon clouzeau manon clouzeau

Service de 140 bols pour « Le Neptune« , Chef Nicolas Darnauguilhem, Genève.

.

.

.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 manon clouzeau manon clouzeau manon clouzeau manon clouzeau

.

.

.

Sa simplicité m’attire, son élégance me fascine et sa capacité à recevoir m’intrigue.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

saint jean 16 saint jean 17 saint jean 7 saint jean 4
.
Exposition à L’Eglise souterraine à Aubeterre sur dronne du 27 Mars au 6 Avril.
.
.
.

 

Note d’intention
 

ma première constellation d’eau

Un jour de beau temps, j’ai récolté dans la forêt de mon enfance sous un rocher, ce sable délicat. Je l’ai tamisé pour le purifier. Hier je suis venue en ce lieu sacré le déposer grain par grain avec douceur.

Avec mes mains, un tour de potier et mon savoir-faire je façonne la terre en bols. Ces bols sèchent au coin d’une étagère, l’eau s’échappe. Puis le temps du feu arrive. Une première cuisson à 980°C nommée biscuit permet de solidifier la forme façonnée. A cette température l’argile devient solide mais n’est pas cuite en son cœur, elle est encore poreuse. Cette porosité est précieuse, elle permet à l’argile de recevoir l’émail qui donne la couleur et la texture à l’objet. Un émail est un mélange savant de cendres de végétaux et de minéraux. Après l’application de l’émail il faut à nouveau attendre que l’eau s‘évapore. Puis le temps du feu revient. Une deuxième cuisson à 1250°C est nécessaire. Durant cette cuisson l’argile et l’émail se transforment en pierre, ces deux éléments se lient l’un à l’autre intimement.

Aujourd’hui je vous présente, une installation composée de terre, d’eau et de sable.

Les bols exposés sont solides, bruts et poreux, juste biscuités. J’ai déposé chaque bol sur le sable pour créer un ensemble, une harmonie, un paysage. Je suis allée à la source au sein de cette église pour y puiser l’eau qui remplit les bols.

Cette installation est une invitation à la contemplation, à l’observation et une réflexion sur notre nature.

 

Le bol est plein d’eau. Cette nuit je suis sortie. J’ai allongé mon corps dans l’herbe, mes yeux au ciel. Une perle d’eau a touché ma nuque. Elle part en voyage, une étoile scintille. Demain, je reviens, un peu d’eau est partie.

Je m’abandonne.

manon clouzeau

.

.

.

Publicités